SFR Presse
Courrier Picard
30 décembre 2018

Effigie de Macron décapitée: trois mises en examen

1 min

Trois gilets jaunes ont été mis en examen hier à Angoulême à la suite d’un rassemblement, la semaine dernière, au cours duquel un pantin à l’effigie d’Emmanuel Macron avait été décapité. Deux hommes et une femme, âgés de 25 à 45 ans, originaires de Charente, ont été libérés et placés sous contrôle judiciaire, après avoir été placés la veille en garde à vue. Ils ont été mis en examen pour « provoca

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :