SFR Presse

« On sous-estime le risque de noyade »

Le docteur Jean-Louis Chabernaud, pédiatre-réanimateur, réagit aux mauvais chiffres de 2018.

Florence Méréo

2 min

C’était à la toute fin du mois de mai. Un garçon de 3 ans était sauvé in extremis de la noyade par des vacanciers dans la piscine d’un camping des Côtes-d’Armor. Quelques jours plus tard, un autre enfant de son âge n’avait pas cette chance, noyé après avoir échappé à la vigilance de ses parents dans une piscine familiale de Gironde. Ces drames, bouleversants, ne sont malheureusement pas aussi isol

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :