SFR Presse
L'Équipe
8 juin 2018

« Ça s’est joué dans la tête »

2 min

Julian Alaphilippe s'est montré irrésistible face aux grimpeurs. « La montée finale convenait aux puncheurs comme aux grimpeurs. Aviez-vous coché cette étape ? Oui, c’était la seule étape où je pouvais imaginer gagner. Le reste de la semaine est trop compliqué pour moi. Hier (mercredi) soir, dans la chambre, j’ai dit à Bob (Jungels) : « J’ai vraiment envie de faire un truc demain. ». J’avais de bo

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :