SFR Presse
Midi Libre
6 décembre 2018

Un déclassement qui coûte très cher

Diane Petitmangin

2 min

Diane Petitmangin
Diane Petitmangin

Usure. La galerie peine à survivre. « Bien sûr, on a besoin d’évoluer mais à quel prix ? » Sophie Chambaz, qui tient la boutique Marina Rinaldi, connaît le Triangle comme sa poche. Et pour cause. Elle y tient commerce depuis 1978. « Je fais un peu partie des murs », dit-elle dans un beau sourire. à ses débuts, l’endroit est ultra coté. Les magasins font le pari du chic, voire du luxe. Malgré des m

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :