SFR Presse

Guerre des dépanneurs : "On ne fait pas justice soi-même"

2 min

SAINT-PIERRE. À 8 h 10, le président Ellul rend un jugement : "Giovanni Saint-Agnan est condamné à 6 mois de prison avec sursis et 1 500 € d'amende pour menace de mort et violences avec arme." La victime est Jean-Éric Fontaine, patron de la société de dépannage éponyme basée à Saint-Pierre. Les faits datent du 30 janvier dernier. Moins d'une heure plus tard, lors de la même audience, Julien Annaut

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :