SFR Presse
Courrier Picard
20 juin 2019

L’appel de Lidl remet le burn-out professionnel au centre des débats

1 min

Condamnée il y a deux à verser une indemnité d’un peu moins 20 000 euros à deux anciens directeurs amiénois, au seul motif qu’elle ne leur avait pas proposé de solution réaliste de reclassement dans la société, Lidl avait fait appel de cette décision qui pourtant l’exonérait de toute responsabilité dans la dégradation de l’état de santé de ses salariés, ayant abouti à leur inaptitude au travail.Ce

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :