SFR Presse

Laurent Tillie, sélectionneur de l’équipe de France de volley « J’ai chaud aux fesses »

PROPOS RECUEILLIS PAR DAMIEN BURNIER ET MICKAËL CARON

3 min

DÉFI L’entraîneur s’avance vers un tournoi de qualification olympique corsé, mais crucial pour sa discipline Y a-t-il une forme de vertige avant ce tournoi de qualification ? Oui, car on est confrontés à la fois à la difficulté de la tâche, à l’enjeu et à l’envie de bien faire. Tout en n’ayant qu’une semaine de préparation. On a raté une occasion en août au premier tournoi de qualification. La Pol

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :