SFR Presse
Le Figaro
9 décembre 2018

Cancer : réduire les risques de séquelles à long terme

L’impératif d’efficacité est absolu en cancérologie, parfois au prix d’effets à long terme de la maladie et des traitements.

3 min

ONCOLOGIE En France, 3 millions de personnes ont ou ont eu un cancer. Selon l’enquête Vican 5 publiée par l’Inserm et l’Inca, 63,5% d’entre elles souffrent encore de séquelles cinq ans après le diagnostic de ce cancer. Modifications de l’image corporelle, fatigue, douleurs, troubles moteurs ou sensoriels, difficultés sexuelles sont les plus fréquentes. Dans 75 % des cas, ces séquelles ne font l’o

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :