SFR Presse
Le Figaro
15 janvier 2019

Carlos Ghosn restera en prison

Régis Arnaud

2 min

Nouveau revers pour Carlos Ghosn. La demande de libération sous caution de l’ancien président de Nissan a été rejetée par le tribunal de Tokyo mardi. La décision n’a pas surpris, même si son ancien bras droit, l’Américain Greg Kelly, a été libéré fin décembre. Contrairement à ce dernier, Carlos Ghosn est accusé, outre de dissimulation de revenus, d’abus de confiance aggravé. Une charge lourde, qu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :