SFR Presse
Corse Matin
8 janvier 2019

"Cet accident est dû à une erreur humaine partagée"

AFP

2 min

AFP
AFP

La collision entre un navire tunisien et un porte-conteneur chypriote au large de la Corse en octobre est due à une rocambolesque série d'erreurs humaines, selon un rapport d'enquête présenté à Tunis. Cette collision de plein fouet, intervenue le 7 octobre au matin alors que le bateau chypriote était à l'arrêt, avait nécessité plusieurs jours de manœuvres pour désencastrer les navires et pomper le

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :