SFR Presse
La Provence
20 janvier 2019

"Briser le cercle des scandales alimentaires"

1 min

L’ONG Foodwatch espère que le procès Spanghero de la viande de cheval vendue pour du boeuf, qui s’ouvre demain à Paris, permettra de "briser le cercle infernal" des "scandales alimentaires" et demande d’améliorer la traçabilité dans l’UE. Ce procès, qui concerne deux anciens dirigeants de la société Spanghero, entreprise de transformation de viande, et deux traders néerlandais, doit permettre de "

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :