SFR Presse
La Voix du Nord
1 août 2019

Pesticides

1 min

Je voudrais répondre à la personne qui estime qu’un citoyen français utilisant un demi-verre de glyphosate pour traiter les « mauvaises herbes » de son jardin, ne porte pas à conséquence. Elle oublie que cette dose, multipliée par des milliers de personnes, est aussi une menace pour les nappes phréatiques, où ce produit atterrit à un moment ou à un autre. Pourquoi rechercher une pelouse parfaite,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :