SFR Presse
Libération
22 juin 2018

Interview

1 min

Tenant de l’aile la plus europhobe du Parti conservateur britannique, Jacob Rees-Mogg est le gardien d’un Brexit pur et dur. A ce titre, il impose à Theresa May, qui ne dispose pas d’une majorité absolue au Parlement, une pression permanente et est même désormais considéré comme l’un de ses plausibles successeurs. Dans une interview à quelques journaux européens, dont Libération, il explique que «

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :