SFR Presse
Libération
31 mai 2019

«M. Assange présente tous les symptômes d’une exposition prolongée à la torture psychologique.»

1 min

Le rapporteur des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, a estimé vendredi que Julian Assange, qui a été arrêté à l’ambassade d’Equateur à Londres le 11 avril, avait été «délibérément exposé, pendant plusieurs années, à des formes graves de peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants». Il est «évident» que la santé du fondateur australien de WikiLeaks a été gravement affectée par cet

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :