SFR Presse
Le Figaro
28 juillet 2019

La primaire, victime expiatoire de LR

Charles Sapin

3 min

LES RÉPUBLICAINS seraient-ils superstitieux ? En l’absence de candidat naturel, le parti de droite avait fait le pari inédit, en 2016, d’organiser une « primaire ouverte » - non réservée aux seuls adhérents - pour désigner son candidat à la présidentielle. Trois ans plus tard, ce qui se voulait un gage de « modernité » et de « démocratie » au sein du parti, est désormais accusé de tous les maux p

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :