SFR Presse
Le Figaro
17 octobre 2018

Beaucoup d’encre pour rien

Eric Neuhoff

2 min

Ça commence bien. « À La Nouvelle-Orléans, en juin, l’air est lourd de sexe et de mort. » En 1970, Joan Didion visite le sud des États-Unis. Cette urbaine pur sucre loue une voiture et conduit au hasard. Elle prend des notes pour un article que finalement elle ne publiera pas. Les voici rassemblées. Ce texte est bourré de réflexions étranges. « Je n’avais jamais envisagé de venir sur la côte du go

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :