SFR Presse
01 Net
30 octobre 2018

Sa police d’écriture renforcerait la mémoire

1 min

Oubliez le Times New Roman ou l’Helvetica pour vos révisions. Adoptez plutôt la Sans Forgetica. Cette fonte, créée par la chercheuse australienne Janneke Blijlevens, faciliterait la mémorisation. Elle se compose de lettres inclinées à gauche et sectionnées par des espaces de vide. Difficile à déchiffrer ? C’est l’effet voulu par la scientifique et les psychologues à l’origine de cette typo. Quand

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :