SFR Presse
La Voix du Nord
29 août 2018

UNE PETITE MUSIQUE

1 min

« Guy », c’est une ritournelle qu’on garde en tête en sortant de la salle. C’est un portrait, un « film prénom », comme le souhaite le réalisateur interprète Alex Lutz, qui réussit à ne pas tomber dans l’écueil du sketch. En s’amusant avec la forme du faux documentaire, il nous offre en effet une belle histoire, celle d’un homme et d’une époque. Alex Lutz s’amuse à se transformer, mais il explose

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :