SFR Presse
Challenges
6 septembre 2018

L’axe illibéral et xénophobe

1 min

En visite au Danemark, Emmanuel Macron a présenté le clivage européen, consacré par la rencontre, le 28 août à Milan, du leader italien de la Ligue avec le Premier ministre hongrois, comme une division entre « nationalistes » et « progressistes ». Symbolique, l’alliance de Matteo Salvini et Viktor Orban contre une Europe dirigée par Paris, chef de file du « parti pro migrants », scellerait, selon

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :