SFR Presse
Corse Matin
4 août 2019

Catalogne : "Une violation des droits civils"

2 min

Depuis le référendum lancé par les indépendantistes catalans et leur leader (alors président de la Catalogne) Carles Puigdemont, en octobre 2017, l’État espagnol a tout fait pour étouffer le mouvement de contestation. Des leaders sont emprisonnés ou contraint à l’exil, dont Carles Puigdemont. L’Espagne s’oppose par tous les moyens à son élection au Parlement européen, ainsi qu’à celles de Toni Com

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :