SFR Presse
L'Indépendant
11 mai 2019

Journée nationale

1 min

Une cérémonie pour le souvenir de la déportation Comme le veut la coutume, les porte-drapeaux se sont rassemblés à la citadelle de l’ancienne garnison du 11e bataillon de parachutistes de choc, dit Bagheera, en présence du colonel Correa et des associations des déportés et résistants, où une gerbe a été déposée. Plus tard, le chant des marais a été interprété par les enfants de l’atelier de chant

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :