SFR Presse

Une barrière de récifs imprimés en 3D installée à Agde

Cette barrière artificielle mais écologique est une première mondiale, un dispositif économe qui vise à préserver la biodiversité marine.

Alexandre Seba

2 min

Alexandre Seba
Alexandre Seba

Une petite révolution sous-marine. Hier, à Agde (Hérault), 32 récifs artificiels ont fini d’être immergés au large. « Une première mondiale dans ce domaine », se félicite la Ville, qui a commencé l’expérimentation à petite échelle il y a deux ans, avant de la concrétiser avec de nouveaux matériaux plus sophistiqués. Conçus par l’entreprise montpelliéraine Seaboost dans un béton spécial au PH neutr

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :