SFR Presse
Le Parisien
29 mai 2019

Economie

1 min

Trois représentants syndicaux des laboratoires Boiron ont symboliquement déposé hier à l’Elysée quelque 2 000 lettres signées par des salariés du groupe, exprimant leurs craintes pour leurs emplois en cas de déremboursement de l’homéopathie par l’Assurance maladie. L’Assemblée nationale a adopté hier en première lecture le projet de loi sur la fonction publique. Le texte prévoit notamment un recou

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :