SFR Presse
Sciences et Avenir
28 juin 2018

IL A DIT

1 min

« [Lors d'un massage cardiaque] l'usage d'un métronome ou chanter dans sa tête "la Macarena" ont amélioré la qualité des compressions thoraciques » Enrique Carrero Cardenal, de l'université de Barcelone, qui a comparé les techniques pour maintenir chez des volontaires un rythme de 100 à 120 compressions par minute.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :