SFR Presse
Le Figaro
2 août 2019

Mathilde Bonaparte : Notre Dame des arts

EXPOSITION Haut lieu napoléonien, le musée d’Ajaccio rend hommage à cette nièce de l’Empereur, esprit libre qui fascina le milieu intellectuel de son temps.

Eric Biétry-Rivierre

4 min

Eric Biétry-Rivierre
Eric Biétry-Rivierre

Dans À la recherche du temps perdu, Proust révèle souvent le ressort constitutif de tel ou tel personnage en citant une de ses phrases, a priori anodine, lancée au détour d’une conservation mondaine. Dans le cas de Mathilde Bonaparte (1820-1904), il l’a entendue dire : « Sans la Révolution française, je vendrais des oranges dans les rues d’Ajaccio. » Et il est vrai que jamais, que ce soit en exil,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :