SFR Presse
Le Figaro
16 juin 2018

L’Espagne s’apprête à ouvrir les bras aux réfugiés de l’« Aquarius »

Mathieu de Taillac

3 min

Mathieu de Taillac
Mathieu de Taillac

À EN JUGER par les réactions institutionnelles à la crise de l’Aquarius, on pourrait croire que les Espagnols sont entrés en compétition pour savoir qui serait le premier à accueillir les migrants. Pour désigner le port, le président du gouvernement, le socialiste Pedro Sanchez, avait le choix : les deuxième et troisième villes du pays, Barcelone et Valence, étaient candidates. Pour se répartir l

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :