SFR Presse
La Provence
30 décembre 2018

Les exilés n’oublient pas leur Soudan

1 min

Depuis dix jours, une partie de la population du Soudan a décidé de se révolter, afin de pousser le président Omar el-Béchir, chef de l’État au pouvoir depuis 1989 et cible d’un mandat d’arrêt pour crimes de guerre, vers la sortie. Hier, les exilés du Sud de la France ont souhaité les soutenir, en organisant une manifestation dans le centre-ville. Dans une ambiance joviale, une centaine de manifes

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :