SFR Presse
Challenges
23 avril 2020

E e-commerce & services

13 min

Seule certitude. Ce terrain de jeu immense et encombré va être chamboulé par la crise. D’autant que, dans l’e-commerce, après le boom des market places (ManoMano a levé 125 millions d’euros) et l’engouement pour les marques numériques pointues (les digital native vertical brands, telle Sézane), les dossiers n’avaient déjà plus trop la cote. « Il est devenu compliqué d’exister face au mastodonte Am

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :