SFR Presse
Le Télégramme
26 octobre 2018

« Routes piégeuses et issues incertaines »

2 min

Le Français Romain Bardet (AG2R La Mondiale), 6e du Tour en 2018, s’est montré plutôt satisfait par ce parcours « assez difficile sur le papier, avec très peu de temps morts et beaucoup de moyenne montagne ». « Qui dit moyenne montagne dit routes piégeu-ses et issues incertaines, s’est réjoui l’Auvergnat. Il y a aussi des cols mythiques, en haute altitude, qui devraient pouvoir faire de gros écart

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :