SFR Presse
Libération
23 août 2019

Rentrée des médias : antienne télé

Hugo Clément drapé en Nicolas Hulot sur France 2, le trio Elkabbach-Duhamel-Drucker toujours présent, le spectre Hanouna qui s’étend… Alors que les acteurs de la vidéo à la demande se renforcent, les chaînes proposent, elles, des programmes usés jusqu’à la corde. Passage en revue.

6 min

Un signe ne trompe pas sur le niveau de créativité de la télé française : de plus en plus d’émissions prennent le nom de leur animateur ou animatrice. Faute d’idée sur le concept, on joue l’incarnation à mort. Ça tiendra tant que ça tiendra. Et peut-être plus très longtemps. Au bord de la déprime, les chaînes voient leurs durées d’écoute baisser, leurs recettes publicitaires s’affaisser et leurs c

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :