SFR Presse
Le Figaro
25 février 2019

General Electric poursuit son régime minceur

Dans la tourmente, le conglomérat américain cède une partie de son activité santé pour 21,4 milliards de dollars.

Keren Lentschner

2 min

Keren Lentschner
Keren Lentschner

INDUSTRIE General Electric (GE) poursuit sa réorganisation à marche forcée. Le conglomérat américain se sépare de son activité pharmaceutique. GE cède sa division Biopharma au conglomérat industriel Danaher pour 21,4 milliards de dollars. Cette cession « constitue un moment charnière », assure le PDG de GE, Lawrence Culp, qui a pris les rênes en octobre. « Cela prouve que nous exécutons notre stra

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :