SFR Presse
Corse Matin
5 juillet 2018

Le Brésil a endossé le costume de favori

1 min

Le Brésil a joué comme un champion du monde contre le Mexique (2-0), porté par ses leaders, de Neymar retrouvé à Thiago Silva ressuscité, mais surtout par un collectif de fer. Et la Belgique, son adversaire en quarts, peut trembler. La Seleçao a démarré piano piano, comme d’autres grosses équipes visant la finale à Moscou, le 15 juillet, avant de jouer crescendo pour la phase à élimination directe

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :