SFR Presse
Nice Matin
24 mai 2020

L’époque où il fallait « se laver les mains toutes les heures »

1 min

Au cours de l’année 1864, le Comité d’instruction publique constate « avec regrets » la malpropreté des mains et du visage des élèves à l’école primaire de garçons de Monaco. « Malgré les recommandations pressantes de l’enseignant et même du maire adressées aux enfants et aux parents, aucun changement n’a pu être enregistré de façon satisfaisante », est-il constaté (1). Aussi, le Comité va-t-il dé

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :