SFR Presse

À PETITS PAS

3 min

DÉCONFINEMENT. Relâcher progressivement l'étau pour permettre la relance de l'économie : le Premier ministre a présenté hier un plan très partiel à partir du 11 mai. Avec la crainte d'un deuxième assaut du coronavirus. C'était un préambule qui a donné le ton. "Nous allons devoir vivre avec le virus" a prévenu Edouard Philippe à l'Assemblée nationale, devant un hémicyle clairsemé -distanciation soc

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :