SFR Presse
Le Figaro
6 mai 2019

Laure Prouvost, un cas à part

Valérie Duponchelle

1 min

Couronnée par le Max Mara Art Prize for Women en 2011 et le si britannique Turner Prize en 2013, cette herbe folle née à Croix dans le Nord en 1978, longue et blonde comme une dame des tapisseries médiévales, est notre championne à Venise. Cette Française à l’ironie jaillissante, adepte des métaphores qui se télescopent, comprend intuitivement les installations les plus déjantées de son ami l’art

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :