SFR Presse
Le Figaro
11 octobre 2018

Quand Pékin invente la « disparition » made in China

En faisant disparaître le patron d’Interpol, Meng Hongwei, le régime communiste ose pour la première fois kidnapper un Chinois dirigeant une grande organisation internationale. De nombreuses personnalités du monde politique, économique ou culturel ont déjà ainsi été escamotées, pour réapparaître quelques mois plus tard.

Cyrille Pluyette

6 min

Cyrille Pluyette
Cyrille Pluyette

L’histoire paraît tout droit sortie d’un roman d’espionnage à l’époque du KGB. Sauf que c’est l’actuel gouvernement chinois qui, sous les yeux médusés du reste du monde, a fait « disparaître » le dirigeant d’une grande organisation mondiale. Jamais Pékin ne s’était attaqué à une cible aussi visible. Au risque de ternir considérablement son image et de porter un coup d’arrêt à ses ambitions sur la

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :