SFR Presse
Le Figaro
19 novembre 2018

Les Français accepteraient une fiscalité écologique équitable, neutre et claire

Le succès de la fronde du 17 novembre le prouve : en matière de fiscalité écologique, des conditions strictes doivent être réunies pour obtenir l’acceptation de l’opinion. Or ces conditions ne sont pas remplies aujourd’hui, explique l’expert du think-tank libéral GénérationLibre*

F.X.O.

3 min

2 likes

F.X.O.
F.X.O.

Après le désastre des portiques autoroutiers et les « bonnets rouges », voici maintenant la révolte du carburant et les « gilets jaunes ». Quelle que soit leur couleur, les gouvernements semblent incapables d’imposer leurs taxes vertes. Le principe en est pourtant louable. Et, en France, la taxation environnementale représente moins de 5 % des prélèvements obligatoires. Cependant, pour être per

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :