SFR Presse
Le Parisien
22 janvier 2020

Merveilleuse Alice

Alice Taglioni incarne l’héroïne de « Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part » l’adaptation du livre d’Anna Gavalda.

Pierre Vavasseur

2 min

Pierre Vavasseur
Pierre Vavasseur

vvvvv Elle donne rendez-vous à l’adresse d’un glacier, rue du Bac à Paris, alors qu’un regard d’elle ferait fondre la banquise. A l’affiche de « Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part », d’Arnaud Viard, une adaptation très réussie, tendre et lumineuse, du best-seller d’Anna Gavalda, Alice Taglioni, 43  ans, qui vient d’accoucher de son troisième enfant, raconte comment elle

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :