SFR Presse
L'Indépendant
12 mars 2019

« Je suis prêt à aider l’USAP s’il y a un projet solide »

V. C.

1 min

« Je ne demande rien, je n’ai de toute façon pas le temps de m’occuper d’un club », témoigne tout de go Cédric Siré au sujet d’une éventuelle action auprès de l’USAP. Et de préciser : « Je suis un amoureux de ce club. Je suis prêt à aider l’USAP s’il y a un projet solide. Mais je n’ai aucune autre ambition que celle d’aider car mon métier est d’être président de Webedia, une boîte de 3 000 personn

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :