SFR Presse
Le Parisien
12 janvier 2019

Carlos Ghosn reste en prison

Celui qui est toujours PDG de Renault est visé à Tokyo par deux nouvelles inculpations. Carlos Ghosn, dont la santé se serait dégradée, restera détenu au moins jusqu’au 10 mars.

Daniel Rosenweg

2 min

Daniel Rosenweg
Daniel Rosenweg

L’étau se resserre sur Carlos Ghosn. Hier, à Tokyo (Japon), où il est incarcéré depuis maintenant cinquante jours, celui qui reste pour l’heure le PDG de Renault s’est vu signifier deux nouvelles inculpations, qui viennent s’ajouter au mandat d’arrêt déjà formulé depuis son arrestation, le 19 novembre, à sa descente d’avion dans la capitale nippone. L’ex-patron fondateur de l’alliance Renault-Niss

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :