SFR Presse
Le Figaro
10 janvier 2019

Coup de pouce à la mobilité étudiante

À l’heure du lancement de Parcoursup, la ministre de l’Enseignement supérieur entend réduire les freins psychologiques et sociaux pour les bacheliers qui voudraient étudier en dehors de leur académie d’origine.

Caroline Beyer

2 min

UNIVERSITÉ « Je ferai de l’accompagnement à la mobilité une priorité cardinale de l’année 2018-2019 », expliquait la ministre de l’Enseignement supérieur, en septembre, lors de sa conférence de presse de rentrée. Frédérique Vidal, qui doit inaugurer ce 11 janvier le salon Postbac *, a précisé cette priorité le 8 janvier. En mettant en place un fonds spécifique de 30 millions d’euros, la ministre

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :