SFR Presse
La Dépêche du Midi
11 novembre 2019

Lâché par l’armée et la police, le président Morales démisionne

2 min

Après trois semaines de vives protestations contre sa réélection à un quatrième mandat, le président bolivien Evo Morales a annoncé hier sa démission , l’armée, la police et l’opposition réclamant son départ. «Je renonce à mon poste de président», a déclaré à la télévision le leader indigène de 60 ans, au pouvoir depuis 2006, au terme d’une journée marquée par de nouveaux affrontements entre man

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :