SFR Presse
Le Figaro
9 août 2019

À l’étranger, un cadre parfois plus restrictif

Ulysse Bellier

1 min

Les États-Unis, qui ont ouvert le premier parc national du monde en 1872, ont très tôt restreint l’accès à leurs espaces naturels protégés. Là-bas, il faut payer entre 20 et 35 dollars pour entrer dans la plupart des parcs nationaux. Pour dormir sur place, mais aussi pour certaines activités sportives, il est nécessaire d’avoir un permis. Ces derniers peuvent être retirés sur place au dernier m

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :