SFR Presse

« J’ai vu le vide devant moi »

2 min

Ce viaduc, il l’empruntait souvent pour rejoindre Gênes depuis son domicile. Hier matin, Davide Capello était dans sa voiture sur le pont Morandi, quand celui-ci s’est effondré. « J’ai entendu un bruit sourd […]. Puis j’ai vu la route qui tombait et je suis tombée avec elle », se remémore cet ancien footballeur amateur sur son lit d’hôpital. « J’ai mis les mains devant mon visage, j’avais peur […]

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :