SFR Presse

Une vague de LICENCIEMENTS menaçante

Selon une enquête que nous révélons, plus d’un chef d’entreprise sur cinq pense qu’il sera contraint de licencier dans les mois qui viennent, conséquence du choc sans précédent encaissé par l’économie française du fait de la crise sanitaire.

Aurélie Lebelle,Matthieu Pelloli

3 min

1 like

Aurélie Lebelle,Matthieu Pelloli
Aurélie Lebelle,Matthieu Pelloli

@AurelieLebelle @MatthieuPelloli Le choc a été violent. A l’arrêt total ou partiel depuis mi-mars, la plupart des entreprises françaises ont vu leur chiffre d’affaires s’effondrer. Pour l’instant, elles sont restées à flot, malgré la tempête et grâce — notamment — aux milliards d’euros d’aide de l’Etat (prêts garantis, reports de charges, chômage partiel pour 12,4 millions de salariés). Mais demai

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :