SFR Presse
Corse Matin
11 juillet 2018

Sur le port Tino Rossi, les palmiers ont perdu la tête

1 min

L’opération s’est déroulée dans la nuit du 5 au 6 juillet, pour minimiser les perturbations en cette période d’affluence. Trois des quatre palmiers qui longent le quai Napoléon, entre les commerces du port Tino-Rossi, n’ont pas survécu aux assauts du charançon rouge. Les services municipaux ont procédé à leur décapitation car la partie haute des arbres touchés présentait un risque de décrochage et

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème