SFR Presse
Le Figaro
3 décembre 2019

Nouvelle purge dans la banque européenne

Le premier établissement italien, UniCredit, va supprimer 8 000 emplois. Il augmentera aussi ses dividendes.

Danièle Guinot

2 min

Danièle Guinot
Danièle Guinot

BANQUE UniCredit s’impose une nouvelle cure d’amaigrissement. La première banque italienne a annoncé mardi la suppression de 8 000 emplois d’ici 2023, ce qui représente 12 % de ses effectifs. L’Italie devrait être durement touchée selon les syndicats, avec 5 500 à 6 000 postes en moins. Depuis l’arrivée à la tête d’UniCredit du ­Français Jean-Pierre Mustier en 2016, 14 000 emplois ont déjà été sup

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :