SFR Presse
L'Express
3 décembre 2019

La planche de salut de l’international

B. M.

2 min

1 like

B. M.
B. M.

Alors que la SNCF se cherche un avenir en France, à l’international, l’entreprise caracole. A tel point que l’ancien patron du groupe, Guillaume Pepy, en faisait presque une fierté personnelle. Lorsqu’il est nommé à la tête de l’entreprise, en 2008, la SNCF réalise tout juste 15 % de son chiffre d’affaires à l’international. Dix ans après, c’est quasiment plus du tiers. Persuadé qu’il doit trouver

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :