SFR Presse
Le Figaro
25 février 2019

En Bolivie, des ethnies résistantes à l’arsenic

Des populations vivant près d’un lac fortement contaminé ne semblent pas souffrir de ce poison.

Pauline Fréour

2 min

GÉNÉTIQUE Poison violent utilisé depuis des siècles, l’arsenic était prisé de la Cour de Louis XIV car il avait la vertu d’être indétectable au goût. S’il fait heureusement moins parler de lui dans les faits divers aujourd’hui, il continue d’être un sujet de préoccupation sanitaire. Car l’arsenic est naturellement présent dans la croûte terrestre, notamment dans les régions volcaniques. Libéré par

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :