SFR Presse

L’OPPOSITION IMPOSE UN CONSEIL MUNICIPAL

1 min

SAINT-BENOÎT. L’élu de l’opposition Patrice Selly a obtenu gain de cause. Ce dernier avait demandé la tenue d’un conseil municipal extraordinaire avec un seul ordre du jour : la gestion de la crise. En l’absence de réponse, le candidat aux municipales avait fait suivre une demande signée par 7 autres élus de l’opposition, soit 1/5e des élus, ce qui impose la réunion d’un conseil dans un délai maxi

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :